06 juillet 2005

Des cendres dans mon thé

Le soleil éclabousse déjà le lit et sa chaleur dégouline sur nos corps nus, le drap a été depuis longtemps repoussé. Le réveil n’aura pas le temps de sonner. Les papillons se foutent de notre moiteur et on en profite pour se laver ensuite du mélange de nos sueurs sous une eau fraîche, ensemble évaporés. Mais ce début de journée l’annonce étouffante…Le café noir et la cigarette grisâtre ramènent mes préoccupations accablantes. Les choses sont sur le point de changer, paraissent se régler pour le mieux, mais ce n’est pas aussi simple.... [Lire la suite]
Posté par immixtion à 17:58 - Commentaires [16] - Permalien [#]

01 juillet 2005

Remaniement maxistériel

En raison du "Non" franc et massif rédhibitoirement obtenu en réponse à la question auto-référendaire que je me suis posé lors de ma dernière constipation passagère - à savoir : "Aime-je le maïs en boîte ?" -, c'est avec une grande solennité que je vous annonce que j'ai décidé de dissoudre... d'effectuer un remaniement totalement musical... euh, musicalement total plus exactement.Je dois m'écouter et répondre à mes attentes, tenir compte de mes préoccupations et entendre ma contestation, je n'aime pas le maïs alors... [Lire la suite]
Posté par immixtion à 10:40 - Commentaires [10] - Permalien [#]
18 juin 2005

Dites, vous savez quoi ?

Non ?Pour tout vous dire, moi non plus.Alors du coup ben voilà. Mais quand même...A y regarder attentivement de plus près, on dirait qu'il y a un truc qui cloche.Et ce petit bruit presque imperceptible, il faut vraiment tendre l'oreille.En fin de compte, moi ça me fait flipper grave à chaque fois.C'est dingue.
Posté par immixtion à 19:04 - Commentaires [15] - Permalien [#]
08 juin 2005

J'hallucine aux gènes.

Dans trois jours, trois mois. Sourit, rit, ne pleure que si elle a faim et dort douze à treize heures chaque nuit. Un ange en somme. Vient de trouver son pouce et s'en délecte. Elle nous regarde comme si elle nous connaissait, comme si elle nous aimait... Quand je pense qu'il y a tout juste un an elle était une cellule, deux cellules, quatre cellules, huit cellules, seize cellules... moi je vois trente-six chandelles.Edit donc : Lolita nie en bloc
Posté par immixtion à 13:26 - Commentaires [21] - Permalien [#]
05 juin 2005

Dans les tartines j'bloque.

J'ouvre habituellement les yeux. Le matin je veux dire. Rien d'anormal. Mais je les ouvre laborieusement et je n'me sens pas bien malin. Il me manque un mot.Parfois je suis totalement dans l'pâté le matin, un truc du genre Olida.Et c'est désagréable. D'autres fois cela relève plus d'un confit de foies flambés au cognac. Plus classe et pas dégueulasse. On peut se sentir bien dans l'coltard, même s'il me manque un mot. Il faut bien enfiler quelque chose, alors j'enfile un calmar calbard... Le mollusque en l'occurence c'est moi. Il faut... [Lire la suite]
Posté par immixtion à 02:41 - Commentaires [24] - Permalien [#]
04 juin 2005

Des collages e-média

J'ai beau me munir d'un bout de jardin et regarder le ciel orageux prendre feu,Mon silence me pèse... Une fée chante dans ma tête que les poissons sont des stickers.C'est pas si con...
Posté par immixtion à 02:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 mai 2005

May the farm be with you!

Retrouvez Cuc(umber) Skywalker, Ham Solo, Princess Lettuce, Chewbroccoli, Obi Wan Cannoli, Yogurt, C3 Peanuts, Tofu D2, et Dark Potato...- Grocery Store Wars - Join the Organic Rebellion -Je vous avais bien dit que c'était la guerre au supermarché.
Posté par immixtion à 03:41 - Commentaires [11] - Permalien [#]
18 mai 2005

Je sais pas vous mais...

Que s'est-il passé ?Pas une envie n'a jailli et n'a voulu sur ce temps pâli.Que sait-il donc passer ?Alors que tant failli et tant fourbu sous les pas de vie.Qu'est-il arrivé ?Nous n'en saurons rien je crois, il ne se l'explique même pas.Qu'hait-il ainsi à river ?Nous n'oserons le lien de l'effroi, je ne me l'applique qu'à moi. Comment songer à rien à ce point ?En laissant cet ici dans l'oubli aussi de ce qu'il relie,Qu'aux mensonges aériens d'une main,Enlaçant à nouveau des envies,De l'autre le vraissemblable lendemain.Sans lasser... [Lire la suite]
Posté par immixtion à 01:57 - Commentaires [24] - Permalien [#]
29 avril 2005

Des nouvelles du front d'alcoolisation de ma connerie

Il devenait urgent d'enrayer la pénurie qui menaçait à l'horizon des jours à venir. Le stock de produits distillés diminuait en effet d'une façon alarmante, et nous ne pouvions plus attendre le ravitaillement réglementaire prévu pour lundi. Nous étions dans la ligne de mire de la bêtise humaine, encerclés de toute part, impossible de repousser leurs attaques sans munitions. Je décidai donc de mon propre chef, afin de ne pas risquer une interdiction de ma hiérarchie, de tenter en solo une incursion en terrain ennemi.Nous avons beau... [Lire la suite]
Posté par immixtion à 18:30 - Commentaires [30] - Permalien [#]
27 avril 2005

Joli temps pour les mouches

Elle se tenait dressée au milieu de son terrain vague de désolation.Elle ne faisait qu'accumuler le négatif. Il restait aveuglément prostré dans un nuage sombre de dépression.Il tentait de trouver un peu de positif.Elle attendait mais il effleurait le nébuleux.Il patienter pour qu'elle retrouve le goût d'aimer.Des jours de silence électrique.Il incitait mais elle s'obstinait à s'enraciner.Elle exhortait comme on feint de n'être amoureux.Des nuits d'absence magnétique.Le vent était tombé et les oiseaux s'étaient tus.L'air ambiant était... [Lire la suite]
Posté par immixtion à 16:51 - Commentaires [7] - Permalien [#]